Mon - Fri 09:00 - 19:00 | Sam 09:00-12:00 +33-06.38.47.19.75Formulaire de contact

Encyclo Pénis | Le livre du Dr Hupertan

Encyclo Pénis

Extrait du Livre

Dans cet ouvrage, découvrez :
  • Le décryptage et les conseils avisés du spécialiste pour mieux comprendre le fonctionnement du pénis : les mécanismes de l’érection et de l’éjaculation, le lien entre testostérone et désir masculin…
  • Les explications et les solutions adaptées à chaque dysfonctionnement (troubles de l’éjaculation, sexe tordu, impuissance, absence d’orgasme…).
  • Tout ce que vous avez besoin de savoir sur la prostate et ses maladies : adénome, prostatite, cancer, traitements naturels et mini-invasifs, laser…
  • Les règles simples et indispensables pour une sexualité épanouie. Des anecdotes croustillantes pour dédramatiser et déculpabiliser car, non, les troubles érectiles ne sont pas une fatalité et, oui, bander, c’est aussi dans la tête !
Le Docteur Vincent Hupertan est urologue et sexologue, ancien interne des  Hôpitaux de Paris devenu chef de service urologie et diplômé en sexologie.  
Depuis 2015, il exerce exclusivement en tant qu’urologue libéral et intervient en  sexologie à l’université Paris Diderot. 
Il anime plusieurs sites internet et un blog  d’urologie destiné aux patients : UroBlog.net  Avec la collaboration de Valérie Robert, journaliste à Version Femina et auteure de  Les Clés du bonheur qui vient du Nord.

Introduction

Autant l’avouer d’emblée : après les intestins, le dernier organe peu sexy à la mode, c’est bien la prostate ! Au point qu’elle est devenue la nouvelle star du slip des hommes, venant même concurrencer le pénis, longtemps consacré « numéro » un au box-office de toutes les attentions masculines. Depuis, les hôpitaux, de Paris à Roubaix en passant par Évreux, n’hésitent plus à exposer une prostate géante devant leurs locaux lors du Movember, qui se déroule au mois de novembre et dont le but est de sensibiliser le public aux cancers masculins, notamment, bien sûr, celui de la prostate. Movember, ce mouvement dont le nom vient de la contraction de « mo », qui désigne la moustache en argot australien, et de « November », est né en Australie. Chaque année au mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache afin de sensibiliser l’opinion publique et de lever des fonds pour la recherche dans les maladies masculines telles que le cancer de la prostate. Bref, celle-ci, la prostate donc, est devenue la « it-girl » dont tout le monde parle. Alors, la revanche d’une glande ? Oui, d’une glande trois-en-un, un ensemble complexe comparable à un ménage à trois indissociable combinant les systèmes urinaire, reproductif et sexuel. Malgré son importance dans la vie des messieurs, la prostate est (trop) longtemps restée dans l’ombre, et pas seulement parce qu’elle est tapie proche du rectum. Vous ignoriez sa situation géographique ? Pas de panique, c’est le cas de la plupart de mes patients, et je pense qu’il faudrait équiper chaque garçon d’un GPS dès la naissance, pour savoir qu’elle existe, pour la trouver avec précision et en prendre grand soin. C’est, entre autres, ce que la première partie de ce livre représente : une sorte de Google Maps permettant de prendre la bonne direction, pour ainsi devenir un pro de la prostate et la mener sur le bon chemin tout au long de sa vie d’homme – et pas seulement quand on devient quinquagénaire (et éviter d’ailleurs d’être un quinqua qui dégénère). Car il faut savoir qu’en général, soit mes congénères ignorent tout de ce joyau de l’appareil vésicosphinctérien, soit ils ne l’évoquent que pour l’associer au cancer, au point de créer cet amalgame désastreux car faux : prostate = cancer ! Or « avoir LA prostate » ne signifie pas « avoir un cancer », mais juste « avoir UNE prostate ». Nuance. Et c’est une bonne nouvelle, d’en posséder une, vous verrez ! Après avoir mieux fait connaissance avec cette entité si mystérieuse, chaque chapitre sera l’occasion d’aborder avec humour, bienveillance et sérieux scientifique, bien sûr, un symptôme qui amène mes patients à me consulter : « J’ai du mal à uriner », « J’ai plus souvent envie de faire pipi », « J’ai du mal à me retenir », ou : « J’ai des fuites », « J’ai des douleurs en urinant », « Mon urine est brûlante », « Mon urine sent mauvais et il y a de la mousse ! », « Je suis sûr d’avoir le cancer de la prostate », ou encore : « Mon périnée est faible », « Dois-je me faire opérer ou pas ? », « Mon sperme est rouge ! C’est grave docteur ? », « L’échographe dit que j’ai une vessie de lutte ! Est-elle musclée comme les pectoraux d’un body-builder ? »… Et il n’est pas rare que ce soit la compagne qui prenne rendez-vous : « Avec les gouttes, on le suit à la trace » ou encore : « Il me réveille toutes les nuits, donc on fait chambre à part.